Mon parcours professionnel:

Je  me suis installé apiculteur professionnel en 2001 avec 80ruches. J'avais une partie des ruches à Caubiac (Haute-Garonne) et l'autre partie en montagne (Ariège)

La 1ère année j'ai perdu toutes les colonies qui étaient à Caubiac , sur des zones à tournesol. Les mortalités d'abeilles étaient courantes dans les plaines,notamment à cause des produits chimiques répandus lors des semis ou sur les cultures. Suite à cette perte, j'ai décidé de mettre presque toutes mes colonies en zone de montagne.

 

 

En 2009 2010 , j'ai perdu 60% de mes colonies. Les mortalités d'abeilles en zone de montagne étaient principalement dues à des produits chimiques utilisés sur le bétail (les moutons par exemple étaient désinsectisées afin d'éradiquer le virus de la fièvre catarrhale).

Chaque année je perdais en montagne entre 30% et 60% de mes colonies. Je faisais en sorte tous les ans de remonter le cheptel à 200 colonies, en achetant des essaims et en en faisant.

 

Ces mortalités répétées (1000 ruches mortes en 10 ans  avec 150000€ de perte directe non pris en charge par l'état ou assurance ) m'ont amenées en 2012 à m'intéresser à une autre apiculture. Issue d'une famille de radiesthésiste et chercheur dans l’âme j'ai commencé à utiliser des rituels chamaniques et énergétiques (Reiki personnel).... J’ai remarqué des comportements de douceur chez l'abeille quand j'intervenais de cette façon.